Refus d’Octroi de salle au MAN, par la ville de Montpellier : l’AFPS34 dénonce les atteintes à la liberté d’expression.

La Mairie de Montpellier est revenue sur sa décision, après avoir signé la convention avec le MAN concernant la mise à sa disposition de la salle du Belvédère (Corum), afin d’y tenir, le 12 mai, une conférence-débat autour du rapport d’Amnesty International sur l’apartheid israélien.

Le MAN a effectué un recours en référé-liberté : une première audience a été tenue le 5 mai au Tribunal Administratif de Montpellier.

L’APFS 34, comme une dizaine d’autres associations, avait apporté son soutien à cette rencontre.

Publié dans Actions en cours | Laisser un commentaire

Nos Actions

15-20 AVRIL 2022 – Solidarité avec les prisonniers politiques palestiniens

Place de la Comédie à Montpellier, vendredi 15 avril après midi, une dizaine d’adhérent·es se sont posté·es  autour de la banderole « Solidarité avec les prisonniers politiques palestiniens » et ont distribué près de 300 tracts sur la situation des prisonniers politiques palestiniens et annonçant  la projection du film « Lea Tsemel, Avocate » suivie d’un débat au cinéma Utopia, ainsi que les affichettes   » #Libérez Salah Hamouri ! « . .Les échanges ont été parfois vifs mais aussi prometteurs, avec le souhait de rester en contact avec l’AFPS pour nos actions. Une deuxième distribution de tracts a été réalisée à proximité d’un restaurant universitaire etd’un arrêt de tram.

Le 20 avril, au cinéma Utopia, l’excellent film documentaire de Rachel Leah Jones et  Philippe Bellaiche sur le parcours de l’avocate et militante Léa Tsemel a été le support d’un débat de près d’une heure et demi, animé conjointement par l’AFPS 34, le Syndicat des Avocats de France, la LDH et l’ACAT. Le public fut moins nombreux qu’escompté, sans doute parce que deux candidats à la présidentielle s’affrontaient devant  les médias, et aussi une pluie cévenole au même moment…
Publié dans Actions en cours | Laisser un commentaire

Festival Cinétoiles

> Samedi 14 mai à 18h
L’AFPS 34, partenaire du projet, présente cette année le film «One more Jump»,
du réalisateur Emmanuel Gerosa. 
Ce documentaire est consacré à l’itinéraire d’Abdallah, athlète professionnel, qui a réussi à s’échapper de Gaza. Son ami Jehad, lui, y vit toujours. Il y entraîne de jeunes athlètes pour qui le sport reste le seul espace teinté d’espoir au milieu du conflit. Faut-il partir pour accomplir ses rêves ou rester pour se battre pour son pays ? La question forme le fil rouge de ce récit bouleversant sur le dépassement personnel. 
> La projection sera suivie d’une rencontre avec le réalisateur et des membres de l’association de sports émergents Iron Bar’s34
> Rens. cinéma Comœdia • https://www.veocinemas.fr/comoedia-sete/ Afps 34 • contact@afps34.fr

Publié dans Actions en cours | Laisser un commentaire

15-20 AVRIL 2022 – Solidarité avec les prisonniers politiques palestiniens

Place de la Comédie à Montpellier, vendredi 15 avril après midi, une dizaine d’adhérent·es se sont posté·es  autour de la banderole « Solidarité avec les prisonniers politiques palestiniens » et ont distribué près de 300 tracts sur la situation des prisonniers politiques palestiniens et annonçant  la projection du film « Lea Tsemel, Avocate » suivie d’un débat au cinéma Utopia, ainsi que les affichettes   » #Libérez Salah Hamouri ! « .

Les échanges ont été parfois vifs mais aussi prometteurs, avec le souhait de rester en contact avec l’AFPS pour nos actions. Une deuxième distribution de tracts a été réalisée à proximité d’un restaurant universitaire et d’un arrêt de tram.


Le 20 avril, au cinéma Utopia, l’excellent film documentaire de Rachel Leah Jones et  Philippe Bellaiche sur le parcours de l’avocate et militante Léa Tsemel a été le support d’un débat de près d’une heure et demi, animé conjointement par l’AFPS 34, le Syndicat des Avocats de France, la LDH et l’ACAT. Le public fut moins nombreux qu’escompté, sans doute parce que deux candidats à la présidentielle s’affrontaient devant  les médias, et aussi une pluie cévenole au même moment…

Publié dans Actions en cours | Laisser un commentaire

CINÉ-DÉBAT  » Lea Tsemel, AVOCATE « 

Mercredi 20 AVRIL à 19 H 30 Au Cinéma Utopia de Montpellier 

5 rue du Docteur Pézet – Arrêt Tram St Eloi

Organisé dans le cadre de la journée internationale de solidarité avec les prisonniers politiques palestiniens.

par l’AFPS 34, et avec la LDH Section de Montpellier, l’ACAT Montpellier et le Syndicat des Avocats de France (SAF).

Publié dans Actions en cours | Laisser un commentaire

Salah Hamouri

Publié dans Actions en cours | Laisser un commentaire

Un appel de SALAH HAMOURI

https://www.helloasso.com/associations/association-france-palestine-france-solidarite-afps/collectes/soutien-a-salah-hamouri-et-contre-le-nettoyage-ethnique-a-jerusalem

Chers amies et Chers amis,

Je veux juste faire un point avec  vous sur là où nous en sommes de la volonté israélienne qui concentre ses coups contre moi mais aussi contre tous mes camarades palestiniens de Jérusalem-Est où je réside.

Comme vous le savez, les Palestiniens qui résident à Jérusalem-Est ont un statut très précaire et particulier ; ils ne sont ni Israéliens ni Palestiniens. Ils sont des « résidents » de Jérusalem. Ils ont, à ce titre, une carte « de résident » délivrée par l’occupant. Pour être délivrée par les autorités israéliennes celles-ci multiplient les obligations de justifier qu’on habite bien cette ville sans interruption, une ville qu’ils ont annexée en 1980.

Sans ce document un Palestinien est sans papier et donc expulsable. Ce qui voudrait dire concrètement pour moi que je ne pourrais jamais plus revenir sur ma terre, ni côté israélien ni côté palestinien, puisque je n’ai pas de citoyenneté et que c’est l’occupation qui délivre et qui contrôle l’attribution des « papiers » en Cisjordanie.

Ma situation aujourd’hui est difficile, après tout ce que vous savez je pense, de toutes mes années de prison et de l’expulsion d’Israël de ma femme alors qu’elle était enceinte de notre premier enfant. J’ai refusé leur volonté que je prenne la décision de partir. Ceci en parfait accord avec ma femme, Elsa. Pour eux il faut vider Jérusalem-Est de tous les Palestiniens, un à un s’il le faut, ou plus amplement et violemment comme on voit avec les destructions des maisons palestiniennes à Jérusalem. Ils procèdent à un nettoyage ethnique de cette ville emblématique à plus d’un titre. Le dernier rapport d’Amnesty International a bien relevé ce fait pour l’inscrire dans sa définition du système mis en place par les dirigeants israéliens sur tout l’espace qu’ils contrôlent de la mer au Jourdain : un système d’apartheid.

Le 18 octobre dernier la ministre de l’Intérieur israélienne, Ayalet Shaked, a confirmé que mon statut et donc ma carte de « résident de Jérusalem » étaient supprimés.

Pourquoi ? Parce qu’une loi qui a été votée à la Knesset en 2018 décrétant « Israël Etat-nation du peuple juif » aboutissait à une conséquence effarante : le devoir d’allégeance pour tous les citoyens vivant en Israël. Pour eux, Jérusalem c’est Israël. Et il est bien certain que je ne peux pas accepter ce qu’ils appellent « un devoir d’allégeance ». Cela n’a aucun sens. Je fais partie d’un peuple occupé et le droit est avec moi qui consiste à refuser toute occupation et qui consacre le droit à la résistance. Pour Israël ce droit, qui est un droit universel fondamental, on le sait bien en France, pour Israël c’est un délit !

Cette décision s’est accompagnée d’une autre décision encore. La seconde c’est que ma liberté de circuler est totalement limitée à quelques kilomètres autour de chez moi. J’habite à Jérusalem mais de l’autre côté du mur. Et voilà qu’ils viennent maintenant, après avoir pratiquement fermé l’ONG pour qui je travaillais « Addameer », de me retirer ma carte de sécurité sociale (pour reprendre les mots français). Je ne suis plus couvert.

Tous ces problèmes « personnels » je les règle avec ma famille et mes amis. Je n’ai pas besoin d’aide pour cela même si le plus dur est de ne pas avoir vu ma famille depuis plus de 9 mois, l’âge de notre fille. La question la plus épineuse pour moi est ailleurs, et j’ai du mal à en parler. Bien que je sois l’objet d’une décision politique et alors que la France dit ne pas l’accepter mais que rien ne change pour autant, je n’ai qu’une voie « légale » pour faire face ; saisir le système judiciaire israélien. Et non seulement israélien mais aussi français car il a été établi officiellement que mon téléphone portable a été « infecté » par « Pegasus » alors que je me trouvais en France.

Cet ensemble de procédures me coûte un tel prix que je ne peux, et ma famille avec moi, y faire face sans soutiens extérieurs, sans les solidaires.

Ils veulent me faire partir par tous les moyens les plus ignobles, y compris en tapant à mon « portefeuille » et cela alors que je ne peux plus travailler aujourd’hui. Ils sont acharnés mais aussi pervers.

Je tiens à remercier très chaleureusement la direction de l’AFPS qui, comprenant ma situation, a pris l’initiative d’ouvrir une « cagnotte » pour que je puisse faire face aux dépenses juridiques et résister à la volonté israélienne. Je remercie aussi tous les solidaires qui ont déjà répondu à cet appel de combat.

Je dois dire d’abord que je n’aime pas du tout parler de cela. Vraiment pas. C’est trop délicat pour moi. Mais l’occupant m’y oblige. J’ai besoin de votre aide.  

Et j’apprécie beaucoup cette aide à mon combat qui recoupe celui de mes frères palestiniens de Jérusalem : tout faire, absolument tout, pour rester. Car pour nous Palestiniens « Rester, c’est déjà résister ».

Merci de votre attention à ce message et à ce « help ! » que je vous envoie.

Salah Hamouri

Jérusalem, le 11 février 2022

Publié dans Actions en cours | Laisser un commentaire

film Little Palestine

film Wajib

Publié dans Actions en cours | Laisser un commentaire

Rencontre – Débat !

NOS ACTIVITES EN JANVIER 2022

L’exposé du chercheur en histoire contemporaine Thomas Vescovi, et les échanges qui ont suivi avec la salle, ont révélé les contradictions des tenants du « sionisme de gauche » et éclairé les raisons (de l’ordre de la politique intérieure) pour lesquelles les différents partis (dont la liste unie) représentés à la Knesset se sont positionnés lors de la formation d’une coalition gouvernementale.

Publié dans Actions en cours | Laisser un commentaire

« Jérusalem, main basse sur la ville »

Vous pouvez télécharger ci-dessous le Flyer afin de relayer !

Publié dans Actions en cours | Laisser un commentaire