LIBEREZ SALAH HAMOURI

index-hamouri

Publicités
Publié dans Analyses

Liberté pour Salah Hamouri

Liberté pour Salah Hamouri, arrêté arbitrairement par l’armée israélienne

http://www.france-palestine.org/Liberte-pour-Salah-Hamouri-arrete-arbitrairement-par-l-armee-israelienne

Salah Hamouri, a été arrêté mercredi 23 août dans la nuit, à son domicile de Jérusalem-Est, par l’armée israélienne d’occupation. Il a 32 ans. Il est Franco-Palestinien et a le statut de Résident de Jérusalem-Est où il vit.Aucun motif ne lui a été signifié lors de son arrestation, ce qui est tristement la « norme » pour l’armée israélienne d’occupation envers les Palestiniens. Cet arbitraire, Salah en a l’habitude depuis son plus jeune âge : arrêté en 2005, il avait alors passé 7 années dans les prisons israéliennes. Il avait été libéré suite à un très large mouvement de solidarité notamment en France. Arbitraire et acharnement : à sa libération, il a été interdit de se rendre en Cisjordanie occupée où il entendait suivre des études d’avocat. Son épouse, de nationalité française, et son fils ne peuvent le rejoindre à Jérusalem-Est, interdits de séjour par l’arbitraire du pouvoir israélien : ils seraient « un danger pour la sécurité d’Israël ».

Après sa libération, il a contribué à faire connaitre la situation des prisonniers politiques palestiniens, notamment en France. Il vient d’obtenir son diplôme d’avocat et il se consacre maintenant à la défense des droits humains et des droits des prisonniers politiques palestiniens. Il n’entend pas plier, ni renoncer à vivre dans sa ville, Jérusalem-Est, sur sa terre, en Palestine avec sa femme et son fils. Rester, c’est résister ! Voilà pourquoi Israël veut le faire taire.

Cette nouvelle arrestation arbitraire est inadmissible et insupportable. La France a le devoir de défendre partout ses citoyens contre les injustices dont ils sont victimes. Les autorités françaises doivent se mobiliser fermement pour que soit mis fin sans délai à cette infamie.

La comparution du 23 août a conclu à une détention « pour enquête » – on arrête d’abord et on enquête après – sans qu’aucun chef d’inculpation ne soit retenu contre lui. Cela nous fait craindre que notre concitoyen ne soit encore une fois victime de l’arbitraire des forces d’occupation israéliennes et de la justice militaire d’occupation. La mobilisation citoyenne doit s’amplifier d’ici dimanche, date de la prochaine comparution qui pourrait être décisive pour notre ami et sa famille.

Salah Hamouri doit retrouver la liberté – tout comme les presque 7000 prisonniers politiques palestiniens. Il doit pouvoir vivre à Jérusalem avec sa femme et son fils. L’arbitraire et le harcèlement dont il est victime doivent cesser – tout comme l’occupation et la colonisation de la Palestine.

Le Bureau national de l’AFPS

Publié dans Analyses

Issa amroIssa_Amro_001Issa_Amro_002

Publié dans Analyses

Communiqué-tract AFPS Netanyahou et Vel d'Hiv 07 2017_page_001

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Analyses

.

Lire la suite

Publié dans Analyses

RASSEMBLEMENT VENDREDI 23 JUIN à 18h à Montpellier

Grève de la faim de 1500 prisonniers politiques palestiniens :

Ils ont gagné la bataille de la DIGNITÉ !

Il faut gagner la bataille de la LIBERTÉ !

Avec le Collectif Palestine 34,
l’Association France Palestine Solidarité 34 vous invite à participer au

RASSEMBLEMENT
VENDREDI 23 JUIN à 18h à Montpellier
devant l’Opéra comédie

Grève de la faim  des 1500 prisonniers politiques palestiniens : ils ont gagné la bataille de la dignité !

Après 41 jours de grève de la faim les prisonniers ont suspendu leur mouvement appelé par Marwan Barghouti,
ils ont enfin obtenu les droits élémentaires que leur garantit le droit international.

Leur victoire est aussi celle de tout le peuple palestinien, qui s’est mobilisé massivement en portant cette revendication.
Malgré un quasi embargo médiatique, malgré l’absence de réaction publique du gouvernement français pour soutenir les demandes légitimes des prisonniers palestiniens

Il faut gagner la bataille de la liberté !
pour obtenir la libération de Marwan Barghouti et des 6500 prisonniers politiques palestiniens
.

Cette libération dépend aussi de notre propre mobilisation,
exigeante auprès des autorités françaises et européennes, qui doivent sanctionner les violations du droit international par Israël.

Le règlement du conflit entre Israël et la Palestine, au regard du Droit international,
implique entre autres résolutions, la libération des prisonniers palestiniens détenus par Israël.

VENEZ NOMBREUX-SES !!!

Publié dans Analyses

Conférence de presse sur la « Journée de Jérusalem » 2017

Nous avons appris que cette année encore, le Centre Culturel Communautaire Juif de Montpellier (CCCJ) organisera en juin 2017 sa traditionnelle « Journée de Jérusalem ».

Lors des précédentes éditions, les organisateurs se sont attachés à démontrer que Jérusalem est la capitale éternelle d’Israël, déniant ainsi le droit reconnu aux palestiniens sur Jérusalem Est en faisant fi du droit international sur cette question.

Se présentant comme une simple manifestation culturelle, cette Journée est, en réalité, hautement politique. Son objet est bien de célébrer l’illégale annexion et colonisation de Jérusalem-Est.

Curieusement, la présentation de cette  manifestation « culturelle et festive » est double.

Sur une affiche où figurent les logos des collectivités qui soutiennent cette manifestation – la Ville de Montpellier, le Conseil départemental de l’Hérault et le Conseil régional Occitanie – il s’agit simplement d’un gala de danse.

Sur une autre affiche, l’objet est explicite : il s’agit de fêter le « 50e anniversaire de la réunification de Jérusalem ». (cf. plus bas les deux annonces)

Duplicité ? Ou le CCCJ aurait-il peur de montrer ses positions ?

Publié dans Evénements