Extension de la colonisation près de Bethléem

Et on ose nous parler, sur la radio communautaire Aviva, de « manque de communication »  comme cause des « problèmes » ?
Voici la réalité que d’autres voudraient escamoter : Israël commence à construire une nouvelle colonie près de Bethléem.

Ma’an News, 24 septembre 2012
Les autorités israéliennes ont récemment entrepris les travaux préalables, nécessaires à la construction de nouvelles unités d’habitation dans un avant-poste « illégal » situé près du village d’Al-Khader à Bethléem, a rapporté Almah Salah, coordinateur du Comité populaire local contre la construction du Mur et des colonies.
Salah a précisé que les bulldozers israéliens avaient commencé à aplanir le terrain sur lequel les maisons doivent être érigées en dépit du fait qu’Israël avait invoqué des «motifs de sécurité » pour procéder à la confiscation de cette zone appelée Um Al-Mohamadeen, il y a douze ans. Après en avoir pris le contrôle en 2000, les forces armées israélienne y ont installé des tours de contrôle.
L’expansion des colonies conjuguée à la confiscation de terres empêche tout développement urbain, rapporte encore Salah. Par ailleurs, Israël prévoit de transformer 40 postes militaires situés en Cisjordanie en colonies et entend relier différentes parties de la colonie d’Efrat au sud du village d’Al-Khader. « Nous avons mentionné à plusieurs reprises le danger réel que représente les activités de colonisation mais personne ne nous répond. Même les fermiers n’ont plus d’espoir ».
D’un point de vue stratégique, la construction de colonies dans la région d’Al-Khader s’inscrit dans le plan poursuivi par les autorités israéliennes de relier entre elles les colonies entourant Bethléem : soit Gush Etzion, Efrat et Gilo.
Fin août, le premier ministre Benjamin Netanyahou avait déclaré : « Efrat et Gush Etzion sont des parties intégrales du Grand Jérusalem », rapporte le quotidien israélien Jérusalem Post. « Elles représentent les parties sud de Jérusalem et feront toujours partie de l’Etat d’Israël. Nous construisons Efrat et Gush Etzion dans l’enthousiasme, la foi et le sens des responsabilités  », a-t-il ajouté.

A propos afps34

Association France Palestine solidarité Section de l'Hérault
Cet article a été publié dans Analyses. Ajoutez ce permalien à vos favoris.