Au cinéma Diagonal

Malgré la réticence à  franchir le seuil des salles de cinéma dans le contexte actuel, une cinquantaine d’adhérents et sympathisants sont venus voir l’Apollon de Gaza.

film où la désespérance visible de la jeunesse palestinienne est atténuée par la persistance du patrimoine et la résilience des conservateur de musée, artisans restaurateurs …

Le film dont l’esthétique et l’humour côtoient la souffrance et la dérision est une enquête qui s’intéresse au patrimoine, à l’identité, à la culture et au passé à travers des témoignages et revendications. Mais quel passé ?

Nicolas Wadimoff nous fait témoins de regards divers, voire divergents où les versions officielles sont plurielles et se mêlent aux avis personnels. Tous ont leurs part de vérité et leur part d’ombre.

Apollon a-t-il encore sa place à Gaza, ce lieu de conflit armé qui défigure et appauvrit la ville qui fut une cité de lumière au carrefour des civilisations ?

A propos afps34

Association France Palestine solidarité Section de l'Hérault
Cet article a été publié dans Actions en cours. Ajoutez ce permalien à vos favoris.